Renié car je suis gay, famille déchirée à cause de mon homosexualité, aidez-moi


25 mai 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+


Renié car je suis gay, famille déchirée à cause de mon homosexualité

Christopher2000

Je suis le deuxième garçon d’une fratrie de trois, mon père travaille dans l’enseignement et ma mère est employée de bureau, j’ai 18 ans et j’ai vécu heureux avec ma famille jusqu’il y a deux mois.

Depuis ma plus tendre enfance je sais que je suis gay, je n’ai jamais eu aucun doute à ce  sujet, j’ai toujours été attiré par les garçons, j’ai eu mes premiers rapports à 13 ans avec un de mes voisins, nous nous sommes fréquentés pendant longtemps chaque fois que c’était possible et jamais je n’ai même flirté avec une fille, seuls les garçons m’attirent.

J’ai continué dans cette voie, j’ai eu plusieurs aventures avec des garçons de mon âge mais aussi avec des hommes plus âgés, je ne pourrais imaginer un seul instant embrasser une fille, par contre les caresses d’un homme, surtout s’il est viril me font vibrer.

J’ai vécu cette situation dans l’ombre et mes aventures n’étaient connues de personne si ce n’est les partenaires que je rencontrais et moi-même, je n’osais trop en parler à ma famille bien que mes parents se soient en général montrés assez modernes.

Fin de l’année dernière j’ai rencontré un garçon qui m’attire plus que les précédents, avec lui je me sens vraiment à l’aise, il à l’art de deviner tout ce qui me fait plaisir et est généreux en petites attentions, bref j’ai un amoureux auquel je tiens plus que les autres et je n’ai pas envie que l’on nous sépare, nous sommes mêmes parvenus à passer un week-end ensembles, nos parents évidemment ignoraient tout de notre relation, bien que ses parents à lui soient au courant depuis longtemps de son orientation sexuelle et ils l’ont vraiment bien accepté.

Un beau jour il décide de me présenter ses parents et sa soeur, d’abord sur ma réserve de peur que ma famille l’apprenne je finis par céder et je suis reçu chez lui avec les plus grands honneurs, ses parents me témoignent plein d’affection et sont heureux de me rencontrer, je suis franchement étonné de voir combien ils sont évolués et tolérants, je dirais même que le mot amour convient bien mieux que tolérant. Aucune remarque désobligeante, une amabilité et une tendresse qui fait que je me sens aussitôt à l’aise avec eux, et je me dis que finalement la meilleure chose est peut-être de parler aux miens.

Je réfléchis à la question, je me pose plein de questions et essaie de trouver le meilleur moyen de pouvoir les aborder, je décide de me lancer, après tout je suis loin d’être le seul dans le cas et ils en connaissent tout de même un bout sur l’évolution des moeurs, je m’arrange pour me retrouver seul avec eux, mon frère est sorti ce jour là avec sa copine et je me lance, je leur annonce tout doucement en balbutiant mes premiers mots, et je finis par leur avouer que je suis homosexuel et que je ne pourrai jamais épouser une femme.

J’observe mes parents, mon père est devenu rouge écarlate et à cessé de manger, ma mère me jette un regard glacial, un long silence emplit d’abord la pièce puis mon père me regarde sèchement et me lance qu’il est hors de question qu’un pd pénètre sous leur toit, je reçois plein de menaces et d’injures, ma mère ne prononce pas un seul mot et débarrasse la table sans un regard pour moi, je vois bien qu’elle ne défendra pas ma cause non plus.

J’ai parlé de ma “déviance” à mes parents il y a maintenant deux mois, eux qui étaient si aimants et attentionnés ne m’adressent plus la moindre parole, je les croise dans la maison, ils s’arrangent pour prendre leurs repas quand je suis au dehors ou dans ma chambre, mon frère qui à été informé est le seul à me parler, mais ce n’est que pour me jeter des injure gente tantouze, pédale etc….

Depuis que je leur ai parlé tout à changé à la maison, ma mère lessive encore mon linge mais ne le range plus dans ma chambre, elle le pose à côté de la porte et se refuse à y entrer, mon père ne me jette pas le moindre regard, j’ai l’impression d’être un intrus et je ne me sens plus du tout chez-moi, l’amour que me portaient mes parents à complètement disparu et j’ai le sentiment de n’être plus qu’une source de haine à leurs yeux.

Aujourd’hui je ne peux plus vivre cette situation, mon copain m’a proposé de venir vivre chez-lui, je sais que ses parents m’accueilleraient à bras ouvert mais j’ai un peu peur de cette solution, et si ca n’allait pas entre-nous?

Je vous demande de bien vouloir m’aider, je n’en peux plus de cette situation et je me sens étouffer, dégoûté par le rejet de ma propre famille, je sais que plus aucun sentiment d’amour ne me viendra de mes parents, je sais qu’ils n’attendent qu’une chose, me voir sortir de leur vie, j’ai maintenant 18 ans et rien ne les oblige à m’héberger plus longtemps mais comment puis-je faire étant encore aux études? aidez-moi s’il vous plaît je compte sur vos conseils judicieux pour me sortir de cette impasse, merci.

Répondez à cette question via la rubrique commentaire ci-dessous.

Avis, infos et commentaires

L' Appel Rencontre Coquine

Viens baiser au 0895 70 11 36