Rencontre Gay & Plan Cul Maubeuge


23 avril 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+



Plan cul à MaubeugePlan Cul Auchan Louvroil

Salut,

Je m’appelle franck j’ai 27 ans, j’habite Maubeuge pas très loin d’Auchan Louvroil, l’histoire que je vais vous raconter est la mienne, une expérience unique dans ma vie que je n’ai jamais eu l’occasion de revivre mais qui reste à jamais imprimée dans ma mémoire, j’espère qu’elle vous fera vivre des moments agréables.

Comme je vous l’ai dit j’habite Maubeuge, à côté du zoo se trouve un parc magnifique pour les promeneurs, c’est un parc comportant pas mal de coins sombres et isolés et tout le monde n’a pas la franchise de s’y promener la nuit, Ce soir de Juillet le ciel est dégagé, il fait pleine lune et on est à Maubeuge, tout incite à la célèbre chanson interprétée par le regretté Bourvil. Je ne savais pas que je m’apprêtais à vivre un plan cul à Maubeuge !

Moi j’ai besoin d’un peu de solitude et je m’aventure donc dans le parc, ou les ombres des arbres se dessinent poétiquement sur les pelouses, j’aime cette chaleur d’été et ce calme, je fais quelques pas jusqu’au fond du parc et j’aperçois une ombre, assise sur un rocher, je m’approche et trouve un jeune homme en pleurs, seul fumant une cigarette.

Je m’approche de l’inconnu et lui demande s’il va bien, toujours en pleurs il me répond gentiment ca va aller, merci et il me tend son paquet de clopes pour me remercier.

J’en prends une et m’assois à ses côtés et il me l’allume, à la lueur de son briquet j’aperçois un visage doux, triste mais d’une beauté magnifique, ca m’a directement troubé.

– Je m’appelle Franck, ça t’ennuie si je reste un peu avec toi?

– Non t’inquiète, moi c’est erwan.

– Enchanté Erwan, si je peux faire quelque-chose, je veux pas être indiscret surtout mais si je peux t’aider je suis là.

– T’inquiètes, juste un coup de blues, ca m’arrive quand je me sens seul

– Tu as quel âge?

– 23 et toi?

-27, comment ca se fait qu’un beau gosse comme toi puisse se sentir seul?

Ma phrase à du le toucher, il sourit un peu :

– Merci, toi non plus t’es pas moche hein.

– Et quoi t’as pas une copine dans ta vie, t’as pas des copains?

– Non, pas de copines, quand aux copains la plupart m’évitent.

– Pourtant t’as pas l’air antipathique à te voir, au contraire

– Je suis pas quelqu’un de méchant mais bon, c’est la vie

Et de nouveau il se met à pleurer, je me rapproche et lui met la main autour de l’épaule, je l’attire doucement vers moi pour le consoler et je lui caresse les cheveux d’une main, l’épaule de l’autre, il appuie sa tête contre mon torse et nous restons ainsi quelques minutes dans le noir, sans se parler.

Je le sens poser sa main entre sa tête et mon corse et le mouvement de son pouce me caresse, ce geste m’encourage et doucement je descend mes lèvres à la base de son cou où je dépose un baiser pour le réconforter, sa main s’anime un peu sur mon torse et moi je continue à lui caresser tendrement l’épaule.

Je le caresse maintenant dans le cou et lui à glissé sa main sous ma chemise, mon sexe s’est endurci tellement fort qu’il a du remarquer mon érection au travers de mon pantalon.

Sans plus dire un mot nous nous caressons mutuellement, comme si nos mains parlaient pour nous. Je fini par lui caresser le cou et lui soulever le menton, il suit le mouvement et redresse la tête, j’approche ma bouche de la sienne et nous nous embrassons tous les deux avec une ardeur qui ne laissait aucun doute sur nos envies.

Assurés de ne pas être vus dans le noir nous nous étendons sur l’herbe, nos baisers, la chaleur de cette nuit, tout était propice à une relation intime, j’ai commencé à lui ouvrir la ceinture et goulûment suis descendu ma bouche face à son sexe, j’ai commencé par le mordiller à travers son slip, tout en continuant d’abaisser son pantalon, puis d’une main experte j’ai libéré son trésor pour l’engloutir d’une traite au plus profond de ma bouche.

J’ai commencé à le pomper comme un diable, on aurait dit que c’était ma première pipe tant j’en avais envie, lui bandait comme un diable, il me caressait la tête, m’enfonçait sa bite dans la gorge au plus profond qu’il le pouvait.

J’ai arrêté avant qu’il en jouisse, et je me suis ramené à sa hauteur pour l’embrasser, il a alors ouvert aussi mon pantalon, m’a renversé sur la pelouse et m’a fait la même chose.

Ah quelle sensation m’a procuré cette pipe, ce mec a une bouche à faire jouir un eunuque, je saisis de nouveau sa bite et nous nous pompons mutuellement.

Je finis par lui dire que j’ai envie de lui, que je veux le prendre, ce qui lui fait d’abord un peu peur dans un lieux public et je le rassure, si quelqu’un vient on l’apercevra bien assez tôt, il s’allonge près de moi, je lui caresse la queue et il se met sur le ventre, doucement je viens me glisser sur lui, entre ses jambes, je commence par glisser ma queue au creux de ses fesses avec quelques mouvements de va et vient, puis je me mets à genoux.

Je mets de la salive sur mon gland et dans le creux de ses fesses, je m’avance en avant et d’une main dirige ma bite vers son rectum, au moment ou je sens que mon gland est juste devant son trou je m’avance un peu à la fois pour le pénétrer, son rectum se ressère tout autour de mon gland à mesure que je le prends, je retire ma main pour permettre à ma bite d’aller plus loin et je me glisse dans son corps jusqu’au bout, son cul étroit entour ma queue d’une sensation suprême de plaisir.

J’entame mes mouvements de va et vient, à chaque mouvement le plaisir devient plus intense, je lui lèche le cou, les oreilles et il me caresse la cuisse pendant que je le bourre de tout mon être, je suis super excité et il le sent, sa respiration se fait intense et les mouvements de ses fesses vont en cœur avec les miens.

J’étais entré dans ce parc pour me promener sans aucune arrière pensée, et je suis en train de faire l’amour à un mec beau comme un dieu, sous une lune splendide, je veux faire durer ce moment magique tant que je peux, à un moment je sens que si je continue je vais exploser, je sors ma bite de son cul et je l’embrasse à nouveau, quelques secondes suffisent à ma queue pour reprendre son point de départ, je le fais se tourner sur le dos, j’enlève complètement son pantalon et je lui écarte les jambes, je suis entre et je prends ses chevilles sur mes épaules.

Il soulève le bassin jusqu’à ce que son anus soit face à mon gland et de nouveau je l’encule, avec des mouvements de plus en plus forts et de plus en plus profonds, je ralentis parfois pour l’embrasser et je reprends de plus belle, il est super excité, il se branle pendant que ma bite le visite, et moi je continue à le bourrer, à nouveau je sens que je vais plus tenir longtemps.

Je retire ma queue, je m’allonge à ses côtés, le fait mettre de côté et je le prends dans cette position, tout en lui branlant la queue, mes lèvres le visites du cou à la bouche et je donne maintenant des coups accélérés et plus secs, tout en laissant ma bite dans son corps et en le tenant serré contre moi je me tourne sur le dos, il fait maintenant sur moi des mouvements en se dressant à chaque fois un peu plus pour que la pénétration soit plus forte.

Ma main entour son sexe et le branle de plus en plus vite, mon excitation est au sommet, j’accélère mes mouvements tant de la main que de la queue, il finit par exploser de plaisir, son sperme sort de sa bite par à coups, il est à l’extase du plaisir, aussitôt je le retourne sur le ventre et me mets à le pénétrer comme dans la première pose.

Je m’appuie sur le mains et lui inflige des coups de bite de plus en plus profonds, de plus en plus secs et de plus en plus forts jusqu’au moment ou je ne peux plus tenir et dans un dernier mouvement je m’enfonce complètement pour éjaculer au plus profond de son cul, j’ai la bite en feu et je sens à chaque jet une jouissance superbe. après avoir joui je m’allonge sur lui, ma bite revient peu à peu à une position de repos, nous restons quelques minutes dans cette position pour nous remettre de nos émotions.

Puis nous fumons ensemble nous tenant dans les bras l’un de l’autre, nous avons continué à nous revoir régulièrement pendant quelques semaines et il s’est installé chez-moi par la suite, à l’heure d’aujourd’hui nous sommes toujours ensemble et notre amour semble toujours aussi fort, plus de larmes, plus de solitude, que du bonheur.

Je n’oublierai jamais ce plan cul à Maubeuge et cette rencontre gay près d’Auchan Louvroil Drive.

Et vous vous connaissez des plans cul à Maubeuge ? Ou un plan drague à Auchan Louvroil ?

Dites-le nous en commentaire les mecs. Merci à vous.

La bise.

Avis, infos et commentaires
  1. zobsec dit le 15 juin 2018 17 h 01 min:

    Super beau j’ai versé même une larme en lisant, si tous les clairs de lunes pouvaient être aussi romantiques je passe toute mes nuits dehors, continuez mes tourtereaux et soyez heureux, je vous envie.

  2. Plan Cul Auchan Louvroil dit le 16 juin 2018 2 h 05 min:

    Dans les toilettes d’auchan louvroil, les premières, par l’entrée du Flunch. On se retrouve souvent pour aller se faire sucer par des mecs qui bossent chez Leroy Merlin et Maxi Toys. N’hésitez pas à venir 1c4.

  3. piconbière dit le 16 juin 2018 3 h 05 min:

    une histoire magnifique gars, de la romance à gogo, de la sensibilité et du sexe, moi j’ai adoré te lire et pour tout te dire ton histoire m’a fait rêver, ahhhh si l’amour était contagieux quel bonheur, merci à toi pour ton partage

  4. jordanbitdur dit le 16 juin 2018 17 h 50 min:

    Belle histoire, bien content de voir qu’il y ait encore de vrais romantiques, bises

  5. handballgay dit le 16 juin 2018 20 h 29 min:

    ça donne envie d’aller se balader à Maubeuge

L' Appel Rencontre Coquine

Viens baiser au 0895 70 11 36