Les travestis: rencontre et échange


6 juin 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+


Les travestis: rencontre et échange

Salut à tous,

je m’appelle Marina, nom que j’ai choisi parce que à l’origine mon véritable prénom c’est Martin, prénom banal que mes parents m’avaient choisi et que je n’ai jamais aimé.

Aussi loin que peuvent me ramener mes pensées je ne me suis jamais comporté comme un garçon, je me baladais avec les chaussures de maman, je passais ses robes qui traînaient jusqu’au sol et je m’amusais avec les jeux de fille.

Très vite mes parents ont remarqué que je ne grandissais pas comme les autres garçons, ils ont bien tenté de changer mes manières, de me rendre plus “masculin” mon naturel reprenait vite le dessus, je ne pensais pas à l’époque au sexe, simplement je me trouvais à l’aise lorsque je mettais des vêtements de fille.

J’ai grandi, ma voix a mué mais j’ai toujours gardé mes gestes de fille et même pendant mon adolescence j’ai continué à fouiller la garde-robe de maman pour enfiler ses vêtements, mes parents ont fini par se rendre à l’évidence et ont fini par comprendre que j’étais une fille dans un corps de garçon.

Si j’ai rencontré beaucoup de rejets parmi mes camarade de classe ce ne fut jamais le cas avec mes parents qui n’ont jamais démérité dans l’amour qu’ils me portent, je suis leur seul enfant et ils m’aiment comme je suis.

J’ai commencé à m’intéresser au sexe bien plus tard que les garçons de mon âge, je n’y pensais pas simplement, probablement n’avais-je pas encore vraiment trouvé mon identité réelle, je ne sais pas, mais vers mes seize ans j’ai rencontré un garçon qui m’a attiré dès le premier regard, je voyais bien qu’il avait envie de m’aborder mais qu’il n’osait pas, surtout par peur d’être catalogué par les autres.

Il avait 18 ans, des cheveux blonds et des yeux bleus, un physique de rêve et un sourire à vous faire éclater les boutons de braguette, un soir d’hiver nous nous sommes retrouvés dans le bus côte à côte, nous sommes descendus au même arrêt.

Il m’a invité chez-lui ses parents étaient absents pour la soirée et là j’ai connu ma première fois, celle qui m’a enlevé tous mes doutes, je me suis donné à lui comme une femme, il m’a amené là ou je n’avais jamais pensé arriver et mon identité féminine venait en même temps de se confirmer.

J’ai rencontré par la suite d’autres garçons, tous n’ont pas réussi à me faire grimper aussi haut, mais j’ai connu quelques épisodes qui en valaient vraiment la peine.

Je me suis affirmé dans ma manière de vivre et j’ai définitivement quitté mes vêtements de garçon sauf pour l’école ou je ne suis pas autorisé à m’habiller en fille. bien-sûr je suis souvent la cible de mauvaises langues et de gamins mal éduqués, et à ma grande surprise l’un des plus agressifs à mon encontre n’a pas hésité à venir me draguer un soir alors qu’il était seul, je l’ai envoyé aussitôt sur les roses.

J’ai pris un appartement dès que j’ai trouvé un travail, pendant le boulot je m’habille toujours en garçon mais dès que je rentre à la maison je me précipite sur la garde-robe que je me suis constitué.

Je partage l’appartement avec un autre travesti un peu plus jeune que moi, nous nous entendons comme deux copines, pas question pour nous de coucher ensemble même si parfois nous nous échangeons des petits baisers, nous ne sommes pas attirés l’un par l’autre, nous sommes deux copines simplement.

Il m’arrive de ramener des mecs à la maison, lui (ou elle ) aussi, nous nous faisons à ce moment discrètes pour ne pas déranger.

Il se trouve que dernièrement je ramène un mec branché, nous prenons un verre tous les trois et nous sympathisons, après quelques verres nous nous préparons à passer dans la chambre et mon invité propose que nous y allions tous les trois, d’abord surpris par cette proposition, je n’avais jamais partagé mon lit qu’avec une personne à la fois.

J’ai invité mon “amie” à se joindre à nous, elle finit par accepter et nous sommes partis pour quelques heures de délires intense, mon amant d’un soir était en super forme et nous en avons bien profité toutes les deux.

Ma “copine” et moi on a aimé et on a recommencé l’expérience à plusieurs reprises, jamais je ne l’ai pénétré elle, et jamais elle ne m’a pénétré mais ces moments de partage à trois sont intenses et nous n’avons aucun regret.

Deux copines qui se donnent au même homme, pour autant que celui-ci soit capable d’assurer c’est super, mais est-ce normal?

Souvent je me demande si je serai un jour de vivre une vie de couple normale, vivre avec mon homme à moi, lui préparer ses petits plats favoris et le retrouver le soir après le boulot, pensez-vous que ça soit possible pour moi? j’attends vos réponses merci

Répondez à cette question via la rubrique commentaire ci-dessous.

Avis, infos et commentaires
  1. pierredure69 dit le 16 juin 2018 17 h 52 min:

    perso je préfère un vrai mec, mais y à même des hétéros qui seraient prêts à vivre en couple avec un travelo donc à mon avis pourquoi pas? tu trouveras t’inquiètes.

L' Appel Rencontre Coquine

Viens baiser au 0895 70 11 36