Je suis gay mais je ne veux pas l’être, naît-on homosexuel ?


5 juin 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+


Je suis gay mais je ne veux pas l’être, naît-on homosexuel ?

J’ai grandi dans un milieu chrétien entouré de mes parents, de mes deux frères et de mes deux sœurs, nos parents nous ont donné la meilleure éducation qu’ils ont pu et nous n’avons jamais manqué de rien.

A l’école comme tous mes copains de classe je jouais au football dans les cours de récréation, mais plus que les autres garçons et sans m’en rendre compte je rejoignais les filles dans leur coin dès que j’en avais l’occasion, je ne jouais pas à la poupée mais je me trouvais bien avec elles.

En grandissant et toujours sans y prêter attention je continuais de la sorte, je fréquentais bien plus les filles que les autres garçons et je m’entendais plus souvent avec elles, ce que beaucoup auraient pu traduire par de la drague alors qu’il n’en était rien.

Dès mon tout début d’adolescence je me suis rendu compte que j’étais sexuellement attiré par hommes, ca à commencé par mon prof de français que j’admirais pendant les cours, sa beauté me perturbait beaucoup et son visage est venu hanter mes nuits..

Au début je ne me posais pas trop de questions, je me disais qu’il s’agissait d’un passage normal chez les adolescents et que mon attirance pour les filles s’éveilleraient  avec l’âge, à plusieurs reprises je me suis masturbé en pensant à lui, je m’arrangeais toujours pour être le plus près possible de son pupitre, sans vraiment vouloir l’accepter je connaissais mes premiers sentiments amoureux.

Le temps à passé, j’ai continué à considérer les filles en bonnes copines et mon regard se tournait de plus en plus vers les garçons dont le physique m’attirait, la beauté féminine ne m’attirait pas, celle des hommes de plus en plus, cette situation alors à commencé à m’alarmer, je me suis posé plein de questions sur moi-même pour tenter de comprendre, je réalisais vers mes 13 ans que j’étais vraiment attiré par les garçons et pas du tout par les filles.

J’ai tout fait pour combattre mes pulsions, je me suis rapproché des filles et j’ai commencé à flirter mais aucune ne m’a apporté les sensations que je ressentais à la pensée des garçons, je ne parvenais pas à trouver ce que je cherchais malgré mes efforts pour y parvenir, j’embrassais une fille, c’est un garçon que je voyais dans mes pensées.

Un jour je suis allé me promener avec un copain, nous sommes allés près d’une rivière et nous avons décidé de nous baigner, une fois dans l’eau nous nous sommes amusés tous les deux comme des jeunes de notre âge, nos jeux ont vite pris la tournure d’attouchements mutuels et nous avons fini sur la rive, dans l’herbe, c’est là que j’ai fait l’amour pour la première fois et c’était avec un garçon.

Je ne voulais pas de ça, je me refuse à dire que je suis homosexuel et je veux mener une vie comme les gens de mon entourage, me marier, avoir des enfants et avoir un travail, mais j’ai beau le vouloir de toute mes forces, lorsque je suis dans mes rêves ce n’est pas une femme que j’imagine dans mon lit.

J’ai consulté des magazines médicaux, j’ai essayé de me documenter sur internet pour trouver la vraie racine de mon problème, il semble bien qu’il n’y ait aucun remède puisque ca n’est pas une maladie, je ne parviens pas à comprendre, naît-on homosexuel ou le devient-on? j’ai maintenant 19 ans et je suis toujours à l’heure d’aujourd’hui attiré par les hommes, je n’envisage même plus de fonder une famille, est-ce normal?

Si vous pouvez m’aider, me conseiller et me guider pour ma vie future je vous en serai reconnaissant, dites moi si je suis vraiment gay ou pas, j’ai bien essayé d’avoir des rapports avec une fille mais ça à été un échec total, je n’ai jamais osé retenter l’expérience.

Répondez à cette question via la rubrique commentaire ci-dessous.

Avis, infos et commentaires
  1. marcogayman dit le 16 juin 2018 17 h 25 min:

    Mec on a pas demandé personne je crois, on naît comme-ça, faut vivre avec, ça sert à rien de te refouler, vis ta vie et libères toi c’est un conseil, si tu te refuses comme tu es tu seras jamais heureux, c’est pas une maladie d’être pd, et faut arrêter de croire qu’on est des handicapés, on a droit à notre vie nous aussi.

L' Appel Rencontre Coquine

Viens baiser au 0895 70 11 36