Confession: j’ai couché avec mon frère à 25 ans


5 juin 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+


Confession: j’ai couché avec mon frère à 25 ans

Salut j’ai 32 ans,

Je suis gay, mon frère est deux ans plus jeune que moi et il s’est marié depuis 3 ans.

Bien qu’il soit majoritairement entouré de filles lors de ses sorties, mon frère n’a jamais posé de problèmes quand à mon choix de vie, il lui est même arrivé parfois de nous accompagner, mes copains et moi dans des soirées gays et il s’amusait tout autant que nous, bien qu’il ne flirtait pas, il dansait et buvait tout en participant à l’ambiance.

Mon frangin, c’est un sportif, dragueur, amusant, toujours avec le sourire et toujours de bonne humeur, jamais je me suis disputé méchamment avec lui, et si parfois il y avait bien des petits différents ils étaient bien vite oubliés, j’ai la chance d’avoir le meilleur des frangins.

Nous avons partagé longtemps la même chambre, il connaissait mon homosexualité et n’a jamais montré de quelque manière que ce soit que ca pouvait le déranger, malgré que lui n’était pas attiré par les hommes, et je lui en suis toujours reconnaissant, comme je le dis, mon frère est unique, bien-sûr nos rapports restaient des rapports fraternels, jusqu’à ce que….

Un samedi, nous sommes sortis avec mes copains dans le milieu, mon frangin s’est amusé comme d’habitude mais nous avons tous deux abusé de la dive bouteille.

Après quelques verres on déambulait tous les deux sur la piste de danse sans s’arrêter, on rigolait, et on continuait à boire, nos potes riaient autant que nous et s’amusaient eux aussi, à un moment mon frère à fait une chose que jamais je n’aurais pu imaginer, tout à tour il nous a embrassé sur la bouche.

Les autres d’un simple baiser, et quand il est arrivé à moi il m’a vraiment embrassé avec la langue et très fort, son baiser a duré près d’une minute.

Sous le coup de l’émotion j’ai répondu à son baiser, et il me regardait en riant, mon étonnement le faisait rire et il me regardait en riant, et me disant ce soir, j’te fait ta fête, on va baiser mon vieux.

Je restais vraiment étonné me disant qu’il déconnait à cause de l’alcool, jamais je n’aurais imaginé déjà que les choses puissent arriver jusque là avec mon frère, je l’aime oui, mais ça à toujours été fraternel.

Bien que troublé la soirée continue, et on reboit de plus belle, l’ambiance est vraiment exceptionnelle ce soir là, l’alcool aidant et mon frère n’arrête pas de me tripoter les fesses et de m’embrasser.

A un moment en plein milieu de la piste de danse il me saisit la main en riant et me fait sentir sa queue, je peux vous affirmer qu’elle était en érection, on continue à danser, mes copains sont tout aussi étonnés que moi mais ne font pas attention à nous, ils draguent de leur côté.

Mon frère et moi on fini par sortir pour fumer une cigarette, le paquet se trouve dans la voiture et nous y allons, il s’agit en fait d’une camionnette à 8 sièges dont les portières latérales sont coulissantes.

Il ouvre l’une d’elles, se glisse sur le siège central et me fait signe de venir à côté de lui, je m’installe et aussitôt il me roule un patin et glisse sa main sur ma queue, il ouvre son pantalon, me dit de le sucer, il était au sommet de l’excitation et après m’être exécuté je lui ait fait l’amour dans la voiture, je suis allé jusqu’à jouir dans lui, je l’ai pénétré dans trois positions différentes et il a largement apprécié.

Nous avons rejoint les autres, comme si de rien n’y était, nous avons fini la soirée pleins comme des andouilles et nous sommes rentrés.

Jamais ni lui ni moi n’avons re parlé de cette soirée, je suis en tout cas certain que ça lui a plu.

J’ignore s’il a refait l’amour avec d’autres hommes, à présent il est marié et mène sa vie de famille tout à fait normalement, quand à nos rapports de frères ils n’ont jamais été ternis par cette aventure.

J’aime mon frère de la même manière qu’avant et lui me le rend bien, il m’arrive parfois de m’exciter en le regardant et en repensant à cette soirée folle mais je me garderai bien de le lui montrer.

Est-ce normal de baiser avec son propre frère ?

Parfois je me dis que je suis allé un peu trop loin et que j’aurais dû résister, connaissez-vous d’autres dans mon cas pour que je puisse en parler ?

Ou vous même pouvez -vous me dire si je suis normal ?

A vous lire

Répondez à cette question via la rubrique commentaire ci-dessous.

Avis, infos et commentaires
  1. albertobisex dit le 16 juin 2018 17 h 33 min:

    moi j’ai baisé avec deux frères en même temps, ils se sont enculés mutuellement et embrassés autant qu’avec moi, y avait pas de différence, je vois pas de problèmes après-tout, on baise qui on veut, frère ou pas, un cul c’est un cul, une bite ça reste un bite

  2. grosmachinsex dit le 17 juin 2018 1 h 40 min:

    j’ai baisé avec un cousin, ça m’a pas gêné, c’est pas très différent d’un frère un cousin finalement, et on a aimé tous les deux après tout c’est de l’amour, mieux que la haine non?

L' Appel Rencontre Coquine

Viens baiser au 0895 70 11 36